Litté-13
Couverture La mauditeTitre original : La Maudite 
Auteur : Guy des Cars 
Parution d’origine : 1954
Pays : France 

Type : Drame, psychologie 
Genre : Roman 

File:Guy des Cars (1977) by Erling Mandelmann.jpgGuy des Cars : Né Guy Augustin Marie Jean de Pérusse des Cars le 6 mai 1911 à Paris, il est issu de la haute noblesse française. Ses maîtres d’école disaient de lui : « Brillant esprit, mauvais élève ». Il part, à l’âge de dix-neuf ans, au Chili, pour mettre fin à une aventure galante et, dès son retour en France, il décide d’embrasser la carrière de journaliste. À vingt-huit ans, il est rédacteur en chef du Jour. En 1940, il écrit son premier roman, L’Officier sans nom. Il écrit de nombreux romans qui ont eu un grand succès : L’Impure, La Brute, La Dame du cirque, Le Château du clown, Les Filles de joie, Le Faussaire, L’Envoûteuse, La Justicière, L’Entremetteuse, La Maudite. On rattache ses œuvres à la catégorie du « roman de gare » : des ouvrages distrayants et superficiels, si bien que les critiques littéraires l’avaient surnommé « Guy des Gares ». Il meurt le 21 décembre 1993 à Paris. 

Résumé : Claude de Varèze a été élevée selon des principes rigoureux dans une ancienne famille de haute Provence. Son enfance et sa jeunesse, dirigées par un père despotique et une gouvernante redoutable, ont été progressivement troublées par des phénomènes sexuels qui donnent à l’héroïne un étrange comportement. Elle n’aura la révélation de son véritable état physiologique que sous le choc : une passion violente et désespérée. Devra-t-elle abandonner l’amour très pur que lui porte le jeune ingénieur Georges Servet au profit d’amours interdites avec la capiteuse et perverse Mariette ? Sera-t-elle contrainte de cacher à un monde hostile l’effroyable secret de sa dualité sexuelle ?

Note : 10/10 
Avis : C’est le premier Guy des Cars que je lis et j’ai bien l’intention d’en lire d’autres. C’est un véritable coup de cœur : j’ai dévoré La Maudite en très peu de temps et j’ai bien envie de le relire une seconde fois. Ce fut un véritable délice : il manie très bien son style, dirige l’histoire et nous entraîne à travers le passé trouble et sombre de Claude que l’on découvre au fur et à mesure. On découvre, aussi, progressivement la famille de Varèze, cette espèce de « légende » qui les entoure. C’est un voile de mystère qui entoure cette famille composée uniquement d’hommes et c’est extrêmement intéressant. À peine l’ai-je ouvert que je ne pouvais plus décrocher : captivant, envoutant jusqu’à la dernière ligne ! 

Chaque personnage a sa propre personnalité, mais Claude reste le plus complexe, le plus complet aussi et le plus intéressant à découvrir. Elle a des manies étranges, un très mauvais caractère et c’est fascinant de suivre son passé. J’adore les histoires de dualité sexuelle, je ne pouvais donc que tomber sou le charme de celle-ci : j’aime la complexité que ça apporte, cette torture que le personnage subit, cette crise qu’il doit traverser. Les autres personnages m’ont tout aussi plu, puisqu’ils font partis de son ténébreux univers dans lequel tous ses secrets sont cachés, mais révélés au lecteur. La gouvernante de Claude est bien trop attachée à elle et se prend pour sa mère : je trouvais qu’elle me faisait pitié, dans un sens, reportant toute son affection à la fille du comte de Varèze qui ne lui rend pas – ce qui est assez compréhensible, puisqu’elle fait presque du harcèlement. 

L’écriture de Guy des Cars est sublime : j’ai adoré son style, j’avais réellement l’impression de faire partie du roman, je voyais très bien les endroits lorsqu’il les décrivait. J’ai encore en mémoire l’image de la bastille, au-dessus de la colline, au-dessus de tout, qui règne en maîtresse, crainte et méprisée. J’étais gourmande : à chaque fois que je finissais un paragraphe, il fallait absolument que j’en dévore un autre, et puis un autre, et puis un autre, alors que j’ai plusieurs autres lectures à terminer. Dès qu’on y plonge, on s’y laisse submergé, il est impossible de le mettre de côté ne serait-ce que pour aller manger. Je n’ai absolument pas été déçue de ma lecture : sincèrement, je le conseille à tous ceux qui hésitent à y toucher. C’est un excellent ouvrage ! 

Extrait : « De fils en fils on aboutit à Melchior de Varèze, le père de Claude, que j’ai très bien connu dans ma jeunesse. Ce fut un homme redoutable : il semblait qu’il eût hérité de tous les défauts de ses ancêtres ! Il commença à observer l’étrangle règle matrimoniale des Varèze en allant chercher sa femme à Anjou. Je n’ai pas connu la comtesse de Varèze, dont ma mère m’a toujours dit le plus grand bien, puisqu’elle mourut – suivvant elle aussi la loi inexorable qui continuait à s’appliquer aux épouses de la famille – quelques heures après la naissance de Claude. Car l’incroyable s’était produit ! La machine monstrueuse, destinée à assurer la dynastie, s’était détraquée : Melchior de Varèze avait une fille ! »
11 Responses
  1. WolfsRain Says:

    Je suis ravie que le livre t'ait plu. C'est une véritable merveille à mes yeux. :3 Je ne l'ai lu qu'une seule fois, j'ai bien envie de m'y mettre de nouveau !


  2. Litté-13 Says:

    Et merci chou de me l'avoir fait découvrir ! <3 Je l'adooooore !!! <3


  3. Lavinia. Says:

    Un des romans préférés de ma mère, va falloir que je me lance un de ces jours :)


  4. Litté-13 Says:

    Oui, il faut vraiment que tu te lances ^^. C'est excellent, une petite merveille <3.


  5. petitepom Says:

    je te recommande "la tricheuse", mon premier de l'auteur, j'ai adoré


  6. Litté-13 Says:

    Merci beaucoup ! Je prends en note ^^.


  7. choulie Says:

    Il faut que je lise ce livre, il faut que je lise ce livre. Je suis sûre que je vais adorer ! :)


  8. Litté-13 Says:

    Je suis sûre que tu vas l'adorer aussi ! :D Il FAUT que tu le lises <3 <3 <3


  9. D. Lockhart Says:
    Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

  10. D. Lockhart Says:

    Bonjour,
    Je ne connaissais pas du tout l'auteur mais ton engouement me donne envie de lire La Maudite finalement, qui sera donc mon premier des Cars aussi. Surtout que, les auteurs qui font des personnages complets et riches, y a que ça de vrai.

    Merci pour cette chronique~


  11. Litté-13 Says:

    Désolée du retard à répondre, j'ai été occupé par mes études et mon travail !
    Aaaaah, j'espère qu'il te plaira, je suis contente d'insister des lecteurs :). Dès que tu le lis, fais-moi signe ;)

    Bonne lecture !! :3


Enregistrer un commentaire